La BERD soutient l’économie verte au Maroc 

Le groupe bancaire marocain, BMCE Bank of Africa a obtenu de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), un prêt de 5 millions d’euros, destiné au soutien des investissements des sociétés Marocaines privées dans l’économie verte, a-t-on appris.

Avec ce prêt, la BERD signe son premier décaissement dans une contribution du Fonds Vert pour le Climat au Maroc avec un cofinancement à un taux préférentiel, de 3,75 millions d’euros et une participation de 1,25 million d’euros du Fonds Vert pour le Climat et d’un budget d’assistance technique.

Avec ce mécanisme de partage des risques, explique-t-on dans un communiqué, la BERD devra garantir une partie des risques associés à certains prêts octroyés par la banque partenaire à des entreprises privées opérant au Maroc, tandis que la BMCE Bank of Africa augmentera le volume de ses prêts aux entreprises locales et fera bénéficier à ses clients une offre de produits plus large en termes de solutions de financement et d’assistance technique.

Ce prêt de 5 millions d’euros s’inscrit dans le cadre du programme GEFF (Green Economy Financing Facilities) de la BERD. Un programme qui recouvre ses initiatives de financement, au travers des intermédiaires financiers locaux, des investissements verts effectués par les entreprises dans ses différents pays d’opérations.

Ainsi les entreprises incluent dans leur stratégie, le programme MorSEFF, lancé en 2015, concernant l’appui à l’amélioration de l’efficacité énergétique des entreprises marocaines.

Ledit accord de prêt, qui constitue la première tranche d’une enveloppe globale de 10 millions d’euros, a été signé la semaine dernière par Alain Pilloux, vice-président de la BERD et l’Administrateur Directeur Général Exécutif de BMCE Bank Of Africa, Brahim Benjelloun-Touimi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.